Que faire le 15 octobre?

Voici une liste d’initiatives pouvant être prises pour la Journée nationale de la citoyenneté et de la fraternité, ainsi que des ressources mises à votre disposition pour faciliter leur mise en œuvre. Bien évidemment, les communes et associations peuvent organiser et soutenir toute autre action collective favorisant les liens entre les habitants. Ces propositions sont classées par objectifs : promouvoir et expliciter les concepts de citoyenneté et de fraternité ; favoriser concrètement l’engagement citoyen ; développer le lien social.

Communes, associations… Vous souhaitez participer à la Journée Nationale citoyenneté et Fraternité? > Pour en savoir plus Téléchargez le mode d’emploi

La participation à cette journée et les ressources mises à disposition en libre accès sont gratuits.

Promouvoir les concepts de citoyenneté et de fraternité

Consultation c’est quoi être citoyen ?

Adresser, en amont de la Journée nationale, une consultation aux habitants sous la forme d’un questionnaire (en ligne, en version papier ou sous forme de kit débat pour les écoles, les entreprises, les associations…) pour recueillir leurs perceptions et leurs propositions pour favoriser leur implication et leur engagement. Autant de questions qui constitueront une première étape vers une démarche pour dynamiser la vie citoyenne à l’échelle de la ville.
Ressources :
> Fiche pratique Consultation
> Questionnaire

Organisation d’expositions

Promouvoir la citoyenneté et/ou la fraternité à travers des expositions ouvertes à tous dans les lieux publics ou dans les rues de la ville.  On peut par exemple réaliser une exposition avec l’appui de vos services ou la participation d’élèves, d’associations… ou s’appuyer sur les ressources existantes. L’exposition peut être littéraire (ex : poème), graphique, sonore, numérique… Les thèmes abordés peuvent être la Démocratie, la République, l’Engagement citoyen, la Fraternité, la Laïcité, la valorisation des différences et des cultures…
Ressources :
> Fiche pratique Expo citoyenne
> L’expo citoyenne de l’association Empreintes Citoyennes
> Texte à trous

Sensibilisation aux déchets abandonnés et incitation aux gestes propres

Des actions ludiques de sensibilisation aux déchets abandonnés et d’incitation aux gestes propres peuvent être menées. On peut par exemple organiser une randonnée éco-citoyenne (déambulation avec ramassage de déchets, quiz – exemple : quelle est la durée de vie de ces déchets jetés dans la nature ? -, sensibilisation autour des déchets, pesée des déchets…), le nettoyage d’espaces naturels avec découverte de la faune et la flore locales, des ateliers pédagogiques à destination des enfants… Ces actions peuvent être menées avec l’appui d’associations locales de défense de l’environnement ou en s’appuyant sur les ressources existantes.
Ressources :
> Fiche pratique Sensibilisation aux déchets abandonnés et gestes propres
> Kit opération de nettoyage de l’association Gestes Propres
> Atelier pédagogique de Gestes propres destiné aux 6-12 ans

Concours de clips sur l’environnement et/ou la fraternité

Dès début septembre, il pourra être lancé un concours de clips courts sur les réseaux sociaux aboutissant à la remise de prix le 15 octobre.

Parcours citoyen

Parcours d’initiation à la citoyenneté programmé par la commune avec rencontre de divers acteurs (politiques, associatifs, entreprise…), de citoyens engagés. L’idée est d’organiser la visite de lieux et d’institutions de la République, d’aller à la découverte de symboles, de provoquer des rencontres et des échanges avec une multitude d’acteurs. À chaque étape, un lieu et un interlocuteur différent permettent au public d’aborder des notions en lien avec la citoyenneté et en apprennent plus sur leur commune et ce qu’il s’y passe
Ressource :
> Fiche pratique

Valorisation des actions déjà engagées dans la commune

La manière la plus efficace pour
montrer les promesses de la citoyenneté est de faire découvrir à tous la richesse des actions engagées, les motivations de leurs promoteurs, et les satisfactions qu’ils en ont retirées. C’est peut-être aussi le temps
de mettre en relief les initiatives les
plus performantes.

Organisation de débats fraternels

Il s’agit de permettre aux citoyens et acteurs locaux d’échanger, de partager leurs réflexions, leurs propositions, mais aussi leurs divergences. Les thèmes pourraient être : C’est quoi être citoyen dans sa commune ? Comment favoriser l’engagement citoyen ? Quelle fraternité dans ma ville ?
Ressources :
> Fiche pratique débats fraternels
> Fiches pédagogiques débats fraternels de l’association Fraternité générale

Organisation d’ateliers participatifs

Inviter les habitants à questionner la notion de citoyenneté et/ou de fraternité et leur mise en œuvre dans leur quartier lors d’un temps convivial et participatif visant à élaborer des solutions à la mesure des problématiques soulevées par les participants. Divisés en petits groupes pour faciliter l’échange, ces derniers soumettent ensuite leurs idées lors d’une restitution collective.
Ressources :
> Fiche pratique Mener un atelier participatif

Concours de dessins ou d’affiches

Organisation, avant le 15 octobre, de concours d’affiches ou de dessins sur les thèmes de la fraternité et de la citoyenneté. On pourrait par exemple demander aux habitants de proposer des slogans mobilisateurs pour les campagnes de communication de la commune, tels que « Ton plus proche parent est ton voisin », ou de faire des portraits d’habitants engagés, pour valoriser le bénévolat. Une sélection d’affiches et de dessins pourraient ensuite servir de supports de communication, apposées partout dans la ville avant le 15 octobre.

Favoriser l’engagement citoyen

Organisation d’une Journée citoyenne

Les habitants d’une commune ou d’un quartier consacrent une journée pour réaliser ensemble des projets qu’ils ont eux-mêmes proposés, dans leur commune. Cela peut aller de chantiers d’amélioration du cadre de vie, de rénovations d’équipement, de la valorisation de l’histoire et du patrimoine, à des projets associatifs, culturels, éducatifs ou tout simplement ludiques. De nombreuses communes ont déjà prévu d’organiser une Journée citoyenne. D’autres peuvent le faire avec un objectif plus ou moins ambitieux.
Ressources : https://journeecitoyenne.fr

Parcours et villages associatifs

Faire appel aux associations locales permet de valoriser leurs actions, de sensibiliser sur un certain nombre de thèmes, d’impliquer les habitants et pourquoi pas, de faire naître de nouvelles vocations de bénévolat. Il s’agit de mobiliser les associations locales afin qu’elles proposent des animations participatives en lien avec les trois thèmes de la Journée nationale citoyenneté et fraternité. Ces animations peuvent se faire dans le cadre d’un village associatif ou de parcours. Les associations peuvent par exemple animer des ateliers participatifs, donner des cours collaboratifs, proposer un spectacle… Il faut avant tout montrer l’intérêt d’être bénévole et susciter ainsi de nouveaux recrutements.
Ressource :
> Fiche pratique Parcours et villages associatifs

Création d’un vivier des compétences existant dans la commune

A l’occasion de la JNCF, la commune pourrait inviter les citoyens à faire connaitre les compétences qu’ils sont prêts à mettre à disposition de la communauté sur quelques heures (ou plus) dans l’année. Ainsi la commune rappelle le rôle d’acteur attendu des citoyens et contribue à développer le respect entre les citoyens qui disposent tous d’un savoir-faire.

Le défi bénévolat

Encourager l’engagement citoyen et le bénévolat en conviant les habitants à déclarer leur disponibilités et les thèmes qu’ils souhaiteraient voir évoluer dans leur commune. En fixant un seuil d’heures à atteindre, l’organisateur invite les citoyens à relever collectivement ce « défi » et à s’associer à des projets locaux. La JNCF sera alors le moment pour récolter ces engagements.
Ressources :
> Fiche pratique
> Fiche « Engagez-vous près de chez vous »

Reconnaissance et valorisation des habitants engagés 

La JNCF peut être l’occasion de mettre en valeur les habitants engagés pour le bien commun. À travers une cérémonie avec remise de médailles, des affiches placardées dans la commune, des vidéos, un « hall of fame »… des citoyens sont mis à l’honneur et deviennent des ambassadeurs de la citoyenneté qui peuvent ainsi transmettre leur expérience et le goût de l’engagement citoyen.  Les portraits des citoyens valorisés pourraient par exemple être faits par des jeunes, contribuant ainsi à valoriser le bénévolat auprès des jeunes générations.
Ressource :
> Fiche pratique

Actions autour de la préservation de l’environnement

Il peut être proposé durant cette journée de multiples actions collectives de préservation de l’environnement et de sensibilisation autour des questions de développement durable.

Mobilisation des aînés en faveur de la jeunesse

Inciter durant cette journée les retraités à s’engager dans des actions en faveur de la jeunesse dans trois directions : l’aide à la scolarité, l’aide à l’insertion par l’emploi, l’aide dans les situations de détresse.

Portes-ouvertes et valorisation du bénévolat dans les établissements et services sociaux, médico-sociaux et sanitaires

Après la pandémie, il est indispensable de mieux faire connaître l’intérêt du bénévolat dans tous ces services, tout en valorisant les métiers et les professionnels. On peut également organiser des chantiers citoyens dans et autour des établissements pour favoriser la rencontre entre leurs usagers et les habitants.
Ressource :
Pour les chantiers citoyens, fiche retour d’expérience Journée citoyenne (rubriques « Impliquer les plus fragiles » et « Les prolongements de la Journée citoyenne »).

Boîtes à idées dans tous les quartiers

Réparties dans la commune pour recenser les suggestions des habitants pour proposer des initiatives susceptibles de favoriser de nouveaux liens sociaux. Une sélection d’initiatives sera alors reprise dans le bulletin municipal et, autant que faire se peut, discutée en conseil municipal.

Vide-jouets

Des vides greniers de jeunes pourraient être organisés pour vendre leurs jouets. Les profits seraient affectés à des associations œuvrant en faveur de publics en difficulté.

Développer le lien social

Organisation de repas de quartier et pique-niques partagés

En s’appuyant sur la démarche portée
par l’association Voisins solidaires,
on organisera ce jour-là des repas
de quartier, dans les cours d’école,
les parcs et espaces verts, au pied
des immeubles… Ils doivent offrir
l’occasion d’un échange convivial
entre générations et cultures différentes.
Ressources :
> https://www.lafetedesvoisins.fr/
> Les conseils des Petites Cantines pour réussir un repas partagé

Organisation de Tournois sportifs fraternels

Il s’agit d’organiser un tournoi de football ou tout autre sport d’équipe. Le principe de ces évènements sportifs est de favoriser la mixité des publics, de lutter contre les stéréotypes, les préjugés et toutes formes de haines en faisant jouer ensemble sous le même maillot des hommes, des femmes, de toutes les générations, de toutes les confessions religieuses et de toutes origines sociales et culturelles. Cet évènement doit être pensé comme un moment fédérateur de pratique sportive, de sensibilisation et de communication autour des questions d’entraides, de partages, de dialogues, d’échanges et de solidarités. Il est ainsi l’occasion de valoriser des initiatives portées par des associations ou autres structures locales. 
Ressource :
> Fiche pratique Tournois sportifs fraternels

Participation active des commerces et des artisans locaux

Cette journée pourrait permettre de montrer l’utilité de ces espaces et services dans la vitalité des liens sociaux. Cela pourrait aussi favoriser la promotion d’initiatives comme l’Outil en main, qui consiste à réunir artisans, jeunes et enfants, autour de la transmission.
Ressource :
> fiche retour d’expérience L’Outil en Main, expertisé par Apriles

Organisations d’activités culturelles et sportives

La Journée nationale de la citoyenneté et de la fraternité peut être l’occasion d’organiser des activités culturelles et sportives animées par des habitants bénévoles pour favoriser la rencontre et la mixité. Ce temps peut être conclu par un instant festif favorisant la convivialité, comme un spectacle suivi d’un pique-nique partagé. En amont de cette journée, on peut encourager les habitants à devenir acteurs et forces de proposition en proposant et en animant des ateliers.
Ressource : fiche retour d’expérience Vita’Rue expertisé par Apriles.

Mobilisation des acteurs de l’éducation populaire

La Ligue de l’enseignement, les centres sociaux, les régies de quartier, les tiers lieux, les médiathèques… sont invités à proposer ce jour-là des animations spécifiques, qui peuvent se décliner sous forme de projection de films sur les valeurs humanistes, de pièces de théâtre, de manifestations sportives ou festives, favorisant la rencontre entre habitants d’âges, de cultures, de milieux et de quartiers différents.

Portes ouvertes des jardins partagés

Les habitants et associations ayant créé des jardins partagés pourraient ouvrir les jardins au public à l’occasion de cette journée et y organiser des actions collectives pour mieux faire connaître leur action et pour susciter de nouveaux engagements.

Soupe impopulaire

Vous connaissiez la soupe populaire ? Inversez les rôles avec la “Soupe Impopulaire” ! Créatrice de lien social et confectionnée dans une logique anti-gaspillage, cette soupe, cuisinée entre voisins avec et sans domicile à base d’invendus est ensuite offerte aux habitants du quartier.
Ressources :
> Fiche pratique Soupe impopulaire
> Kit complet Soupe impopulaire de l’association La Cloche

Si vous avez déjà programmé une ou plusieurs actions de mobilisation des habitants le 15 octobre, celles-ci peuvent également relever de la Journée nationale Citoyenneté et Fraternité. Il est également possible de décaler au 15 octobre des initiatives prévues initialement à d’autres dates.
Cette liste indicative est complétée des propositions venant d’acteurs de terrain au fur et à mesure de la remontée des initiatives. N’hésitez donc pas à nous signaler les initiatives que vous mettez en place en nous envoyant un message.

Communes, associations… Vous souhaitez participer à la Journée Nationale citoyenneté et Fraternité ? > Pour en savoir plus Téléchargez le mode d’emploi