Eric Favey, vice-président de la Ligue de l’enseignement

Militant infatigable d’une revitalisation du volet fraternité du pacte républicain.

« Que faisons-nous de notre liberté et de l’égalité des droits chèrement conquises même si elles ne sont jamais acquises ? Surtout à l’heure du grand doute sur le progrès indéfini et de l’angoisse générale sur cette ère qui pointe ses premières années, celle d’anthropocène, de la responsabilité connue de notre espèce sur la détérioration du vivant.

Serions-nous résignés à ne pas faire usage de cette citoyenneté qui nous fait pourtant maitres de notre destin, artisans de la « cité commune » ? Nous disposons pourtant de lois, dont la constitution, certes parfois ignorées et toujours perfectibles, pour nous permettre d’agir en citoyens, de faire vivre la démocratie solidaire, de faire la République du quotidien plutôt que celle de l’incantation.

De plus, nous disposons de savoirs comme jamais. Nous sommes renseignés sur notre propre situation et sur celle de chaque recoin de la planète au point d’oublier que si l’ignorance est un fléau et la source des dominations, ne pas faire usage de ce que nous savons est un poison pour la démocratie, sa propre disqualification et la porte ouverte aux totalitarismes.

La fraternité, elle, ne repose sur aucune loi. D’autant qu’elle suppose de vouloir vivre en commun avec des « frères et sœurs insupportables ». Trop facile de ne vivre ensemble que par affinités sociales, culturelles ou nationales ! C’est pourquoi il faut de larges espaces publics ou le hasard des conditions se frottent, se découvrent, s’apprécient au hasard des rencontres. Cela oblige aussi à protéger et reconnaitre les plus faibles et les plus pauvres. La première incarnation de la fraternité, c’est l’hospitalité. Celle de chaque jour pour les voisins connus ou inconnus. Celle des voisins lointains d’une planète commune ou certaines terres sont ravagées par la guerre, les dictatures, la faim et les catastrophes.

L’engagement de la Ligue de l’Enseignement et de son réseau dans la Journée nationale de la citoyenneté et de la fraternité, c’est pour cela. »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :