Dossier de présentation

Selon notre enquête d’opinion, réalisée par l’Ifop en août 2021, sur le regard des Français sur l’évolution des liens sociaux en France : 64% des Français déclarent que les relations entre les habitants se sont détériorées ces 20 dernières années. Mais ils sont aussi nombreux, et c’est tout à fait nouveau, à souhaiter la multiplicationLire la suite « Dossier de présentation »

Le regard des Français sur l’évolution des liens sociaux en France

Selon notre enquête d’opinion, réalisée en septembre 2021 par l’Ifop sur le regard des Français sur l’évolution des liens sociaux en France : 64% des Français déclarent que les relations entre les habitants se sont détériorées ces 20 dernières années. 55% des personnes interrogées également que les relations entre les jeunes et leurs ainés se sont détériorées, tandis que 59% disent que la crise sanitaire a accentué la défiance et les tensions entre générations.

Mais ils sont aussi nombreux à souhaiter la multiplication d’actions pour reconstruire liens sociaux et repères collectifs. 63% des personnes interrogées sont ainsi prêtes à participer à un évènement local visant à créer et renforcer les liens entre les habitants.

Ce sont des résultats particulièrement encourageants, car c’est la première fois que nos concitoyens reconnaissent à cette hauteur l’ampleur du déficit de liens et la nécessité d’agir en s’appuyant sur les maires. En effet, 61% des Français plébiscitent l’importance du rôle du maire dans l’entretien de la qualité du vivre ensemble.

Edgar Morin, sociologue et philosophe

« Je crois que le plus urgent aujourd’hui dans le triptyque liberté, égalité, c’est la fraternité. En incitant à reconnaître les différences d’idées, d’opinions, de comportements d’autrui, tout en reconnaissant que nous sommes sommes tous de la même espèce, la fraternité favorise la liberté. Mais, elle favorise aussi l’égalité, car elle nous oblige à lutter contre les inégalités, au moins les plus criantes…

Christophe Béchu maire d’Angers, président de l’Odas

« La Journée nationale de la citoyenneté et de la fraternité est, dans un tel contexte, l’occasion de renouer avec l’essentiel. De renforcer les liens sociaux et nos solidarités. A Angers, nous œuvrons déjà depuis de nombreuses années  en ce sens. La Ville d’Angers est, par exemple, la première grande Ville de France à avoir organisé sa propre journée citoyenne !…

Fabian Jordan, maire de Berrwiler, président de Mulhouse Alsace agglomération

« Dans un monde où le repli sur soi a été accentué par la crise sanitaire, il est plus que jamais nécessaire de retisser du lien entre les habitants de nos communes. C’est notre rôle de Maire de permettre de développer le vivre ensemble et l’appropriation de l’espace public par tous. En 2008, quand j’ai initié, dans cet état d’esprit, la Journée citoyenne dans ma commune de Berrwiller, je ne m’attendais pas…

Philippe Laurent, maire de Sceaux, secrétaire général de l’AMF

« Les habitants, les citoyens et en l’occurrence les maires de France sont très attachés au triptyque républicain qui orne les façades des mairies : « liberté, égalité, fraternité ». Objectifs, valeurs cardinales, desseins, horizons… les trois mots de notre devise nationale nous obligent tous, citoyens comme élus locaux notamment les maires…

Eric Favey, vice-président de la Ligue de l’enseignement

« Que faisons-nous de notre liberté et de l’égalité des droits chèrement conquises même si elles ne sont jamais acquises ? Surtout à l’heure du grand doute sur le progrès indéfini et de l’angoisse générale sur cette ère qui pointe ses premières années, celle d’anthropocène, de la responsabilité connue de notre espèce sur la détérioration du vivant…